En quoi le Wi‑Fi 6 est-il différent de la 5G et des versions antérieures du Wi‑Fi ?

Le Wi‑Fi est devenu si courant dans le monde entier que les consommateurs s’attendent à le retrouver partout. Les cafés sans Wi‑Fi public sont une relique du passé et le moyen le plus rapide de faire fuir les clients potentiels. Essayer de trouver un appareil mobile sans Wi‑Fi est pratiquement impossible. Et nous avons tous ressenti la frustration d’une connectivité Wi‑Fi de mauvaise qualité – la mise en mémoire tampon constante de la vidéo, les interférences des canaux et les pages qui mettent une éternité à se charger montrent tous que l’expérience d’un utilisateur sur le Web n’est bonne qu’en fonction de sa connexion Internet.

Ne vous méprenez pas : Les normes Wi‑Fi se sont considérablement améliorées au cours des deux dernières décennies, mais il reste encore une énorme marge de progression.

C’est là qu’intervient le Wi‑Fi 6. Encore à ses débuts, le Wi‑Fi 6 est la dernière mise à jour de la technologie sans fil préférée de tous. Non seulement il aidera les appareils à atteindre des vitesses de transfert de données plus élevées, mais il apportera plusieurs améliorations uniques à la technologie des réseaux que les concepteurs s’empressent de mettre en œuvre.

Il fut un temps où garder la trace des versions Wi‑Fi était aussi difficile que de déchiffrer les hiéroglyphes. Les versions antérieures du Wi‑Fi avaient des noms qui décrivaient la norme IEEE qu’ils ont adoptée, comme 802.11a, 802.11b, 802.11g, etc. Si le Wi‑Fi 6 adopte la norme 802.11ax, il est également doté d’un nom beaucoup plus convivial. Il est important de noter que le 802.11ax et le Wi‑Fi 6 sont interchangeables. Si vous voyez un article mentionnant 802.11ax, cela signifie la même chose que Wi‑Fi 6.

 

Quelles sont les principales caractéristiques du Wi‑Fi 6 ?

Le Wi‑Fi 6 apporte plusieurs nouvelles caractéristiques clés qui vont changer la façon dont les consommateurs interagissent avec le Web. Outre des vitesses plus rapides et une latence réduite, le Wi‑Fi 6 augmentera aussi considérablement la capacité des appareils pouvant se connecter à un réseau en même temps. Voici les caractéristiques qui permettent ces améliorations :

Accès multiple par répartition orthogonale des fréquences (ou OFDMA pour Orthogonal Frequency Division Multiple Access) : Augmente à la fois la capacité globale du réseau et permet de réduire les retards et les conflits sur un réseau. La technologie est ainsi mieux adaptée aux cas d’utilisation tels que la voix par IP (VoIP) et l’automatisation industrielle sensible au temps.

Entrées multiples et sorties multiples multi-utilisateurs (ou MU-MIMO pour Multiple-User, Multiple-In, Multiple-Out) et Récepteur de formation de faisceaux (ou Transmit Beamforming) : MIMO désigne la technique consistant à utiliser plusieurs antennes pour former des signaux radio en « faisceaux ». Ce système existe dans les versions précédentes du Wi‑Fi, mais il est maintenant normalisé pour permettre à des faisceaux simultanés d’être pris en charge par un seul point d’accès.

1024-QAM (mode de modulation d’amplitude en quadrature) : Une nouvelle amélioration de la modulation RF qui augmente les vitesses de débit du Wi‑Fi 6 jusqu’à 25 %.

Traitement des interférences (BSS Coloring) : Une technique de déploiement de réseaux denses qui permet à plusieurs points d’accès et dispositifs d’utiliser les mêmes canaux RF avec moins d’interférences et une capacité plus élevée.

Temps d’attente ciblé : Un mécanisme par lequel les clients et les points d’accès Wi‑Fi peuvent prénégocier pour programmer les futurs temps de connexion, permettant aux radios des appareils de rester inactives. Cela sera important pour les dispositifs d’IdO pour lesquels une connectivité permanente n’est pas essentielle.

 

Quels sont les avantages du Wi‑Fi 6 ?

Grâce aux nouvelles fonctionnalités énumérées ci-dessus, il existe trois avantages clés dont les utilisateurs peuvent profiter en utilisant un appareil compatible Wi‑Fi 6 sur un réseau compatible :

Un débit de données plus rapide

Comme la plupart des évolutions de la technologie sans fil, l’un des principaux avantages du Wi‑Fi 6 est la vitesse de téléchargement en amont et en aval. Par exemple, si vous utilisez un routeur Wi‑Fi avec un seul appareil, les vitesses potentielles pourraient être jusqu’à 40 % plus élevées avec le Wi‑Fi 6 par rapport au Wi‑Fi 5.

Une meilleure autonomie

Le temps d’attente ciblé permettra aux téléphones intelligents, aux ordinateurs portables et aux autres appareils compatibles Wi‑Fi 6 de bénéficier d’une plus grande autonomie de batterie. Lorsqu’un point d’accès se connecte à un appareil, il peut lui dire exactement quand mettre sa radio en veille et quand la réveiller pour recevoir sa prochaine transmission. Cela permet d’économiser l’énergie en permettant à la radio Wi‑Fi de passer plus de temps en mode Veille. Comme mentionné plus haut, cela permettra également d’utiliser des dispositifs d’IdO à faible consommation d’énergie qui se connectent au moyen du Wi‑Fi.

Une capacité accrue dans les réseaux denses

Le Wi‑Fi étant devenu de plus en plus courant dans les appareils que l’on trouve à la maison, les quartiers souffrent souvent d’interférences de canaux dues à un grand nombre de signaux qui s’obstruent les uns les autres. Le problème est également fréquent dans les bureaux, les centres commerciaux et autres réseaux denses.

Heureusement, le Wi‑Fi 6 augmente considérablement le nombre d’appareils pouvant se connecter simultanément à un réseau. Une fois que la technologie sera devenue la norme mondiale, les interférences entre les canaux appartiendront au passé. Les utilisateurs peuvent s’attendre à moins de retards et de coupures de connexion dans les zones où de nombreux appareils sont connectés.

Le Wi‑Fi 6 apportera également de nouvelles possibilités aux entreprises dans le secteur des entreprises, en particulier avec l’adoption à grande échelle de la 5G également en cours.

 

Quels sont les défis de la conception des réseaux Wi‑Fi 6 ?

Comme toute nouvelle technologie sans fil, le Wi‑Fi 6 renferme son lot de défis aux entreprises et aux opérateurs qui cherchent à améliorer leur réseau. Les experts peuvent anticiper et prévoir les problèmes potentiels qui pourraient survenir lors de la conception ou du déploiement, mais le Wi‑Fi 6 introduira également des obstacles encore imprévus qui ne se révéleront que dans un paysage post-déploiement.

Néanmoins, voici deux questions qui devront être abordées avant que l’adoption à grande échelle du Wi‑Fi 6 ne devienne la norme :

Évolution du matériel

Pour profiter des avantages offerts par le Wi‑Fi 6, il faut une technologie capable de prendre en charge le spectre. Cela a des conséquences financières non seulement pour les consommateurs qui doivent mettre à niveau leurs appareils et leurs routeurs, mais aussi pour les opérateurs et les intégrateurs de systèmes qui doivent mettre à niveau un réseau Wi‑Fi public (tel qu’un aéroport ou un centre commercial).

Cela signifie que le défi que représente l’évolution du matériel rendra le moment délicat pour les opérateurs de réseau qui veulent lancer des réseaux compatibles Wi‑Fi 6. La révision de l’infrastructure du réseau représente un investissement considérable et, si les utilisateurs ne disposent pas d’appareils capables de bénéficier de ces améliorations, celles-ci ne seront pas particulièrement utiles tant qu’ils n’en auront pas. Mais cela ne devrait pas décourager les ingénieurs de faire passer les réseaux publics à la norme Wi‑Fi 6. En fin de compte, le Wi‑Fi 6 se profile à l’horizon, et les opérateurs feraient bien de se préparer à l’avance à la demande.

Restrictions et concurrence de l’Internet des objets (IdO)

L’un des principaux cas d’utilisation prévus pour le Wi‑Fi 6 sont les appareils intelligents compatibles avec l’IdO. Alors que la domotique et les appareils de point de vente fonctionnent souvent par Wi‑Fi, le marché de l’IdO se diversifie.

La 5G, le Zigbee, le Bluetooth et d’autres prennent déjà une part du marché de l’IdO, et sans les principales fonctions de sécurité d’entreprise des dispositifs Wi‑Fi d’IdO, la fragmentation du secteur continuera à entraîner une fragmentation de l’adoption des types de dispositifs. Les concepteurs de réseaux doivent être conscients des concurrents sur le marché, car il n’est pas encore certain que le Wi‑Fi 6 deviendra la technologie de choix dans le secteur de l’IdO.

 

Quand le Wi‑Fi 6 sera-t-il disponible sur le marché ?

En septembre 2019, la Wi‑Fi alliance a officiellement homologué le Wi‑Fi 6 à usage commercial. Bien que la norme soit désormais officielle, la technologie nécessitera encore des équipements et des dispositifs compatibles Wi‑Fi 6 afin de profiter des avantages offerts.

La bonne nouvelle est que les fabricants de matériel informatique d’origine (ou OEMs pour Original Equipment Manufacturers) et les fabricants d’appareils lancent déjà des appareils compatibles avec le Wi‑Fi 6. L’iPhone 11 d’Apple est compatible avec le Wi‑Fi 6, et plusieurs appareils mobiles Android sont également pris en charge. Avant de vous précipiter pour acheter l’un de ces gadgets de nouvelle génération, assurez-vous que vous disposez également d’un routeur compatible Wi‑Fi 6.

Il est également important de comprendre qu’à moins de disposer d’une connexion Internet en gigabit par seconde, il est peu probable que vous puissiez atteindre les débits de données promis dans le Wi‑Fi 6. Cela dit, il n’est jamais trop tôt pour s’assurer que votre réseau et vos appareils sont capables de gérer la capacité et la demande supplémentaires dans les espaces publics, qui sont de plus en plus attendus dans le monde entier.

 

Comment concevoir de meilleurs réseaux Wi‑Fi ?

Tout d’abord, familiarisez-vous avec les principes fondamentaux de la conception du Wi‑Fi dans divers cas d’utilisation. Vous ne prévoyez peut-être pas de concevoir des réseaux Wi‑Fi pour les environnements de vente au détail, mais les principes de conception qui y sont énoncés vous prépareront à relever les défis de la conception de réseaux optimisés pour toute situation. Il en va de même pour la conception Wi‑Fi dans le secteur de l’hôtellerie.

Une fois que vous serez à l’aise avec les bases, vous pourrez passer à notre livre numérique détaillé sur le Wi‑Fi 6. Lorsque vous serez prêt à commencer à concevoir votre réseau Wi‑Fi 6, imprimez notre affiche de référence pour accéder facilement aux informations cruciales comme les caractéristiques des signaux et les numéros d’ondes sous-porteuses.

Une fois que vous serez devenu un expert du Wi‑Fi, découvrez comment la suite Wi‑Fi de iBwave est une solution sur mesure qui peut simplifier et améliorer la conception de votre réseau pour une variété d’environnements.