Que sont les réseaux de sécurité publique ?

Les réseaux de sécurité publique sont des systèmes de communication sans fil spécialisés utilisés en cas d’urgence. Ils sont indispensables pour la communication entre les premiers répondants, les pompiers et les intervenants d’urgence. Et, ce qui est peut-être le plus important, ils sont une obligation légale dans de nombreux pays du monde.

Les catastrophes naturelles, les incendies, les accidents et les situations illégales font tous partie des risques pour la sécurité publique qui peuvent affecter la communication à l’intérieur des bâtiments. Dans de telles situations d’urgence, le fait de disposer d’un réseau de sécurité publique fonctionnel et optimisé peut permettre de sauver des vies.

À l’heure actuelle, il n’existe pas d’entité fédérale centralisée qui réglemente les codes du bâtiment pour les besoins du réseau de sécurité publique. Mais il existe plusieurs organisations à but non lucratif fixant un point de référence pour les municipalités à utiliser comme ligne directrice pour la conception des réseaux de sécurité publique. La National Fire Protection Agency (NFPA) et l’International Fire Code (IFC) sont deux des plus influentes de ces entités et sont devenues, ces dernières années, une norme pour définir les déploiements optimaux des réseaux de sécurité publique.

Cela dit, en l’absence de lignes directrices officielles en matière de sécurité publique, la fragmentation et la qualité de ces réseaux essentiels peuvent varier considérablement d’un pays à l’autre, et même entre les bâtiments d’une même ville.

 

Pourquoi dois-je concevoir un réseau de sécurité publique ?

En plus d’assurer la sécurité et la tranquillité d’esprit des occupants des bâtiments, les réseaux de sécurité publique ont également des implications en matière d’assurance et de responsabilité.

C’est une nécessité

Avant qu’un propriétaire d’immeuble puisse louer ou vendre sa propriété, il doit obtenir un « certificat d’occupation ». Ces permis ne sont souvent accordés que si les parties prenantes du projet peuvent prouver que leur bâtiment dispose d’un réseau de sécurité publique fonctionnel.

Renforcer les capacités des premiers répondants

Les travailleurs du domaine de la sécurité publique sont de plus en plus souvent équipés d’ordinateurs portables, d’appareils intelligents et de caméras vidéo mobiles pour améliorer leur capacité à communiquer instantanément avec le commandement central, leurs collègues et d’autres agences. Les caméras de surveillance et les capteurs deviennent également des outils importants pour prolonger les yeux et les oreilles des organismes de sécurité publique aux espaces inaccessibles. Cette fonctionnalité est primordiale pour assurer la sécurité des clients en cas d’urgence.

 

En quoi la conception d’un réseau de sécurité publique est-elle différente d’un système d’antenne distribuée (DAS) cellulaire ?

Il existe un certain nombre de caractéristiques uniques qui font que la conception des réseaux de sécurité publique est différente de celle des réseaux DAS cellulaires traditionnels.

Exclusivité du système

Dans la conception des DAS cellulaires, une capacité élevée et un accès à grande échelle sont l’une des mesures clés d’un réseau commercial réussi. Dans la conception de la sécurité publique, le réseau doit rester exclusif et limité aux premiers répondants et autres responsables de la sécurité. Cela signifie qu’ils restent le plus souvent inaccessibles au public afin de minimiser les risques de congestion du réseau en cas d’urgence.

Divergences dans les règles, les règlements et l’expérience

Nous avons déjà discuté du fait qu’il n’existe pas encore de norme mondiale pour la conception des réseaux de sécurité publique. Chaque entrepreneur de sécurité publique a ses propres méthodes et pratiques lors de la conception de ces réseaux et, par conséquent, la qualité du réseau peut varier considérablement d’un endroit à l’autre.

Pour compliquer encore les choses, les bâtiments peuvent présenter un large éventail de topologies, de nuances et d’excentricités qui peuvent rendre difficile la reproduction des plans pour de futurs projets. La conception du DAS cellulaire d’intérieur respecte des directives et des mesures strictes pour définir son succès. Il peut être beaucoup plus délicat de reproduire les conceptions passées de la sécurité publique sans les mêmes normes adoptées dans l’industrie du DAS cellulaire.

Financement

Pour obtenir un certificat d’occupation (qui permet de louer ou de vendre un bâtiment), les propriétaires de bâtiments doivent se conformer aux exigences de sécurité publique et payer les systèmes à installer. Les systèmes cellulaires installés dans les bâtiments sont généralement installés et payés par les opérateurs en fonction de la demande des clients et du rendement du capital investi. De nombreux propriétaires de bâtiments confient la conception de la sécurité publique à des entrepreneurs, et le coût et la disponibilité de ce service peuvent saper des budgets qui pourraient être utilisés ailleurs dans le projet.

Fréquences

Les fréquences de sécurité publique utilisées aux États-Unis vont de 30 MHz à 150 MHz, 450 MHz et 800 MHz – toutes des bandes de fréquences relativement basses par rapport au DAS cellulaire. Les répondants utilisent également des combinés radio mobiles (ou LMR pour land mobile radio) qui émettent entre 3 et 5 watts de puissance – bien plus que les téléphones cellulaires typiques.

Applications d'un réseau de sécurité publique

 

Quels sont les règles et les principes de conception d’un réseau de sécurité publique ?

Principes clés

Le gouvernement fédéral canadien a publié un rapport national sur les progrès de la sécurité publique à large bande et a relevé neuf principes clés à prendre en compte lors de la conception des réseaux de sécurité publique :

Interopérabilité : Les réseaux de sécurité publique doivent fournir un service équitable à tous les membres de la communauté de sécurité publique, à tout moment et en tout lieu où il est accessible;

Accès au réseau en permanence : Les utilisateurs du réseau de sécurité publique (tels que les premiers répondants) doivent toujours avoir un accès immédiat et ininterrompu au réseau, selon les besoins;

Couverture : Les réseaux de sécurité publique doivent avoir une couverture équivalente à celle des réseaux commerciaux à large bande. Ils devraient également être établis dans les zones mal desservies, rurales et éloignées;

Résilience/Robustesse : Les réseaux de sécurité publique doivent être capables de résister aux dommages causés par les catastrophes naturelles et autres crises publiques;

Fourniture de services essentiels : Les réseaux de sécurité publique doivent être en mesure de fournir des services essentiels hébergés en réseau aux utilisateurs de la sécurité publique;

Sécurité : Les réseaux de sécurité publique doivent répondre aux exigences de confiance et aux mandats de sécurité des organisations qui échangent des données par leur intermédiaire;

Durabilité : Les réseaux de sécurité publique doivent répondre aux besoins des acteurs de la première génération sans compromettre leur capacité à répondre aux demandes des futurs collaborateurs;

Abordabilité : La conception et le déploiement des réseaux de sécurité publique devraient être abordables pour l’ensemble de la communauté des utilisateurs qui s’attendent à utiliser ce service;

Utilisation du spectre : Les réseaux de sécurité publique doivent être conçus de manière à utiliser efficacement l’ensemble du spectre disponible.

Lignes directrices internationales

Comme mentionné plus haut, les réseaux de sécurité publique en construction respectent généralement les lignes directrices définies par la NFPA et la SFI. Voici quelques-uns des protocoles les plus importants comme définis par les deux organisations :

Enveloppes des équipements : La NFPA et l’IFC spécifient que tous les équipements prenant en charge le réseau de sécurité publique doivent être logés dans des enveloppes conformes à la norme NEMA-4;

Intensité du signal : La NFPA et l’IFC stipulent une intensité minimale de signal de -95 dBm pour répondre aux normes d’intensité de signal acceptables;

Batterie de secours : Les équipements qui soutiennent le système de sécurité publique doivent pouvoir fonctionner pendant 24 heures sur une batterie de secours;

Cotes au feu : Les câbles reliant les équipements électroniques de sécurité publique doivent avoir une cote au feu de deux heures.

Exigences en matière de matériel et de couverture

Contrairement à la conception traditionnelle des DAS cellulaires, les réseaux de sécurité publique nécessitent un accès dans les parties des bâtiments qui sont peu utilisées. Les ascenseurs, les escaliers de secours, les salles des pompes à incendie et les sorties de secours nécessitent tous un accès au réseau de sécurité publique, car ce sont les zones à partir desquelles les premiers répondants communiquent en cas de crise.

Les réseaux de sécurité publique nécessitent également des équipements spécialisés tels que des câbles résistants à la chaleur et des générateurs de secours, qui ne sont pas aussi facilement disponibles que les infrastructures cellulaires traditionnelles de DAS. Cela signifie des délais plus longs et des retards potentiels dans la planification et le déploiement du réseau.

 

Comment iBwave contribue-t-elle à la conception des réseaux de sécurité publique ?

En tant que chefs de file dans la conception de réseaux sans fil intérieur, nous avons acquis une grande expérience dans la recherche des meilleurs moyens de planifier et déployer des réseaux de sécurité publique qui adhèrent aux normes mondiales. Nous sommes en communication régulière avec la Safer Buildings Coalition et les intégrateurs de systèmes pour nous assurer que la conception des réseaux répond aux exigences de ces organisations.

iBwave dispose d’outils intégrés pour répondre aux normes d’un réseau de sécurité publique optimal – de la conception RF initiale aux essais d’acceptation finale. Si un bâtiment nécessite un accès au réseau de sécurité publique, vous pouvez être assuré que votre réseau est conçu de manière à respecter les normes NFPA et IFC.

Cibler les domaines critiques

iBwave permet de désigner comme « critiques » des pièces spécifiques d’un plan d’étage. Il est ainsi plus facile pour les parties prenantes de cibler les zones (c’est-à-dire les sorties de secours, la salle de contrôle, la salle d’équipement, etc.) de la conception qui nécessiteront une attention particulière.

Demeurez conforme

Le logiciel vous permet d’afficher les normes de conformité sur des cartes de sortie, de sorte que la conception du réseau puisse être régulièrement contrôlée pour s’assurer qu’elle respecte ces directives.

Il est également possible de fixer des exigences de conformité personnalisées si votre bâtiment ou votre municipalité exige une conception spécialisée. La fonction de rapport de conformité produira un document facile à lire indiquant si la conception de votre réseau est conforme aux spécifications que vous fournissez. Il s’agit d’un rapport inestimable pour les autorités compétentes pour approuver ou rejeter les conceptions de réseaux en fonction du respect de la sécurité publique.

Restez à jour sur les composants et les logiciels

La base de données d’équipements d’iBwave est en constante augmentation et comprend de nombreux composants conçus spécifiquement pour les réseaux de sécurité publique. Et grâce aux mises à jour régulières du logiciel et à l’intégration de tiers, le logiciel iBwave est également bien équipé pour gérer les futures boîtes à outils qui pourraient être obligatoires pour la sécurité publique.